Dans le cadre de l’ émission « c’est fait maison», nous vous proposons le rendez-vous hebdomadaire intitulé « Mémoire d’un confinement » réalisé par les élèves de premières de l’option théâtre.

Si le théâtre est avant tout un « espace vide » selon la formule de Peter Brook, que devient-il avec le confinement et sa nécessaire distanciation humaine? Le principe est le suivant : chaque semaine, la parole est donnée à un élève qui exprime librement ce qu’il ressent dans cette situation inédite de confinement. La parole est intime, immédiate, parfois introspective ou bien analytique.

Cette semaine, la parole est donnée à Mehdi élève de 102 : « Il nous faut donc échapper à la réalité en la sublimant, c’est-à-dire en la rendant plus belle, plus lumineuse, transformer la solitude noire, iriser le cloisonnement difficile. »

iframe width= »100% » src= »https://audioblog.arteradio.com/embed/149114″ style= »margin: 0;padding: 0;border: none; »>

Musique du générique : extrait de Gotan Project

Emission réalisée par Mehdi (102)

Mise en ligne : Albane Boisson-floc’h _ 29 juin 2020.

Mémoire d’un confinement (5)
Étiqueté avec :    

Un avis sur « Mémoire d’un confinement (5) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image